C’est par un acte d’engagement fort que l’Union européenne et la banque Africaine de Développement ont marqué mardi, 17 Décembre 2019 au centre administratif et des services économiques et financiers. Les deux institutions ont signé, avec le gouvernement togolais, une convention de financement pour un appui au Programme d’électrification solaire pré payée pour les populations rurales._

Par cette convention, l’Etat togolais bénéficie un appui financier sous forme de don de plus de 9,9 millions d’euros, soit environ 6,6 milliards de francs CFA. Cette subvention est mobilisable à travers la BAD, institution financière porteuse du projet.

Le projet d’appui au volet social du programme Cizo d’électrification rurale (PRAVOST) consiste à accroitre la disponibilité et l’accès aux services modernes d’électricité, à améliorer les conditions d’accès aux soins de santé des habitants en milieu rural ; à accroitre le taux d’adoption et d’utilisation du ‘’Mobile Money’’ et mettre en place une plateforme nationale de suivi des kits solaires domestiques. 

Dans son discours, M. Bruno Hanses, Chargé d’Affaires de la Délégation de l’Union européenne au Togo a signalé que cette initiative présidentielle est salutaire en ce sens qu’il est un projet à l’échelle considérable et l’apport de l’UE vient redonner une fois encore le souffle à cette initiative pour l’atteinte des objectifs assignés. Dans ses composantes a-t-il souligné, le projet couvre les systèmes individuels d’électrification des infrastructures communautaires et de pompage solaire pour les agriculteurs :  installation solaire pour les centres de santé hors-réseau (plus de 314 centres), installation de chauffes eaux solaires dans les centres de santé prioritaires (122 centres), installation de systèmes de pompage solaire pour l’adduction d’eau potable dans environ 400 des 1000 localités hors réseaux ciblés, le déploiement à terme de 3000 systèmes de pompages solaires pour l’irrigation, l’électrification de 2000 ménages à travers 10 mini réseaux et la mise en place d’une plateforme informatique nationale pour regrouper la fonctionnalité de paiement et la collecte des données du programme. L’opérationnalisation de ce programme va également lutter contre le réchauffement climatique et réduire significativement  les gaz à effets de serre. L’Union européenne continuera à soutenir le Togo à travers la stratégie d’électrification, a conclu l’émissaire de l’UE-Togo.

Pour Mme Akin-Olugbade Marie-Laure, DG de la région Ouest de la BAD, le PRAVOST cadre avec l’objectif principal du Document de Stratégie Pays-DSP 2016-2022 de la Banque qui est d’accompagner le pays dans l’amélioration des conditions de vie des populations locales à travers le développement des pôles agricoles et l’accès à l’énergie. En particulier, le projet est conforme aux priorités du pilier : « Développement des pôles de croissance inclusive et de compétitivité agroindustrielle » qui comprend la création d’infrastructures socio-économiques essentielles comme la fourniture d’électricité et d’eau potable, la construction de routes et de pistes rurales et les aménagements hydro-agricoles. Particulièrement, la composante de pompes solaires d’irrigation et les composantes sociales s’inscrivent dans ce pilier.

Le ministre de l’Economie et des Finances, M Sani Yaya, représentant l’Etat Togolais, a indiqué à cette cérémonie, qu’il s’agit, à travers cet appui, de la phase pratique de la mise en œuvre du PND notamment l’accès des populations les plus pauvres à des services énergétiques durables. En outre, le projet s’aligne avec l’objectif du plan relatif à l’ODD 7 qui de garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, et à un coût abordable. Le ministre avait à son coté son collègue en Charge des Energies M. Marc Ably-Bidamon qui conçoit l’énergie comme une des principales passerelles de développement.

Ce financement vient en complément à l’enveloppe de 30 millions d’Euros dédiée au secteur des énergies dans le cadre du Programme Indicatif National (PIN).