Après la signature des termsheets de la convention de concession et du contrat d’achat d’électricité et de la déclaration d’utilité publique du site en juillet dernier, le Togo passe à la phase la plus concrète du projet : la construction de la centrale solaire photovoltaïque dont les travaux préalables ont démarré à Blitta ce 10 Septembre 2019.

Une centrale photovoltaïque d’une puissance de 30 MWc au Togo, la toute première au Togo, va servir toute la préfecture de Blitta et les autres préfectures environnantes. Les travaux de nettoyage du site retenu pour la construction ont démarré avec une grande attention des autorités. Le site du projet est situé entre les villages de Blitta Village et Blitta Losso. Les populations de Blitta se réjouissent d’ores et déjà de cette prouesse du Togo. 

Dans une entrevue donnée par le Directeur Général de l’Agence Togolaise d’Électrification Rurale et des Énergies Renouvelables (AT2ER), François Bolidja Tiem, a laissé entendre que cette avancée dans le secteur des énergies est due à la vision et la volonté du Chef de l’Etat qui, dans un souci constant, ambitionne d’atteindre l’objectif ultime est l’indépendance énergétique du Togo d’ici à 2030.

La mise en œuvre de ce projet aura plusieurs retombées notamment la réduction de la dépendance énergétique du Togo vis-à-vis de l’extérieur, l’augmentation du taux d’accès à l’électricité à travers l’électrification des localités environnantes, la préservation de l’environnement et l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique du Togo. Tout ceci va nettement contribuer ainsi à la réalisation des objectifs de SE4ALL a relevé le Ministre Ably-Bidamon , en charge des Énergies au cours d’une séance de travail. La réalisation de ce projet prouvera que le Togo démontre une fois encore son engagement à lutter contre le changement climatique.

À terme, le projet produira environ près de 51 000 GWh / an et couvrira les besoins énergétiques de 95 000 bénéficiaires directs. Il faut noter que la mise en service de cette centrale est prévue à la fin du premier semestre 2020. Ce projet est financé en partenariat Public Privé à hauteur de 75% par l’Etat togolais et de 25% par AMEA POWER.

Il est à rappeler que le site du projet a été déclaré d’utilité publique lors du conseil des ministres du 31 juillet dernier.