L’AT2ER et l’ANSER partagent leurs expériences !

L’Agence Togolaise d’Électrification Rurale et des Énergies Renouvelables (AT2ER) a reçu ce mercredi, 21 Avril 2021 dans ses locaux une équipe de l’Agence Nationale d’Electrification et des Services Énergétiques en milieu Rural et Périurbain (ANSER), de la République Démocratique du Congo, RDC. Cette rencontre, conduite par les Directeurs Généraux des deux agences, a pour objectif de partager leurs expériences et de dégager un certain nombre de dynamisme en vue d’impacter leurs différents secteurs.

Ce rendez-vous qui se veut un véritable partage professionnel s’est soldé de part et d’autre par des échanges qui vont nettement impacter les secteurs des deux agences. Le Directeur général par intérim de l’AT2ER, Robil Nassoma et son équipe, ont cordialement accueilli l’équipe de la RDC. Dans son mot introductif, le DG a remercié l’hôte pour l’honneur fait au Togo, qui se traduit par cette rencontre dans le but de toucher du doigt les réalités du Togo en matière des projets dans les énergies renouvelables mais aussi du point de vue institutionnel.

Cette rencontre s’est focalisée sur multiples préoccupations. L’AT2ER a présenté sa structure sur le plan organisationnel et institutionnel avec un focus plus large sur la stratégie d’électrification. Le projet Cizo qui a suscité la curiosité de l’ANSER a été évoqué de long et en large ainsi que l’ambition du Togo d’atteindre l’accès universel à l’énergie d’ici 2030. La brève présentation a été sur l’aspect cartographie, la base de données ainsi que le portail de l’AT2ER. Dans la présentation de l’AT2ER, le Directeur Général s’est accentué sur l’un des partenaires clés qui est la Giz. Il a souligné les différents appuis que  le partenaire allemand apporte à l’AT2ER notamment les mobiliers, le toit solaire, la cartographie ainsi que d’autres appuis techniques et les renforcements de capacité. Autres sujets abordés par la partie togolaise sont notamment le modèle de planification d’électrification et l’exploration des progrès sur les appels d’offres d’électrification.

En ce qui concerne la partie congolaise, le Directeur Général, Idesbald Chinamula, a remercié le Togo pour avoir accepté cette rencontre qui va leur permettre de s’inspirer de l’expérience de la stratégie du Togo en matière des énergies renouvelables. Il a ensuite félicité le Togo pour les avancées notoires. Comme l’a fait le Togo, dans sa présentation, l’équipe congolaise a projeté les ambitions de leur pays en matière des énergies renouvelables avec des projets mini-réseaux et des orientations stratégiques. Ils ont présenté brièvement l’ANSER et l’expérience de travail avec des donateurs.

Le Directeur Général de l’ANSER a apprécié également le cadre législatif du Togo qui est propice pour le secteur privé. Il a enfin souhaité plus de coopération et de synergie d’action entre les deux agences en vue de dynamiser et d’impacter les secteurs des énergies renouvelables.

Toutes ces présentations ont été suivies des séries de questions-réponses, un débat passionné qui va contribuer à fédérer les efforts des deux parties et trouver des solutions idoines pour le développement des énergies renouvelables.