Centrale Solaire d’Assoukoko: 250 kWc, avec un réseau de distribution basse tension de huit virgule cinq (8,5) km équipé de cent quinze (115) lampadaires d’éclairage public, des compteurs de branchement et la construction de trois (03) mini adductions d’eau potable de capacité 20 m3 chacune.

Les populations d’Assoukoko dans la préfecture de Blitta étaient en joie le mercredi, 15 Novembre 2017. Et pour cause, en dehors de l’électricité, ils ont désormais droit à l’eau potable, une œuvre du Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé, mis en œuvre par le Ministre de l’Energie et des Mines M. Ably-Bidamon. C’est le Président de la République lui-même qui a procédé à l’inauguration officielle de ces ouvrages composésd’une centrale solaire et trois mini-adductions d’eau potable. Il était entouré de Mme Dogbé, Directrice de cabinet de la Présidence, M. Ably-Bidamon, ministre des Mines et de l’Energie, les députés de la préfecture, des directeurs de cabinet, M. Paul Mawussi Kakatsi, DG de la CEET, M. TiemBolidja, Directeur Général de l’Agence Togolaise d’Electrification Rurale et des Energies Renouvelables (AT2ER. On notait également la présence de tous les préfets de la région centrale et des chefs traditionnels de la localité, les agents et cadres de la CEET ainsi qu’une foule immense qui n’a pas voulu se faire conter. A son arrivée tout comme à son départ, Faure Gnassingbé a été ovationnée par une foule en liesse, signe de leur reconnaissance et de gratitude pour ces joyaux.les travaux ont consisté essentiellement en la construction d’une centrale de 250 kWc, avec un réseau de distribution basse tension de huit virgule cinq (8,5) km équipé de cent quinze (115) lampadaires d’éclairage public, des compteurs de branchement et la construction de trois (03) mini adductions d’eau potable de capacité 20 m3 chacune. Le coût total des travaux s’élève à près de 900 000 de francs CFA.

Les populations d’Assoukoko dans le canton d’Atchintsè et de ses environs, préfecture de Blitta n’ont plus de soucis à se faire. Une centrale solaire et trois mini-adductions d’eau potable leur sont désormais construites. C’est une action du Chef de l’Etat exécutée avec doigtée par le ministre des Mines et de l’Energie, M. Ably-Bidamon.C’est le Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé qui a officiellement présidé la cérémonie de cette inauguration qui a eu lieu à Assoukoko le 15 novembre 2017. Le chef de l’Etat à son arrivée tout comme à son départ a eu droit à un accueil chaleureux et enthousiaste de la part des populations bénéficiaires. Faure Gnassingbé avait à ses côtés Mme Dogbé, Directrice de cabinet de la Présidence, M. Ably-Bidamon, ministre des Mines et de l’Energie, les députés de la préfecture, des directeurs de cabinet, M. Paul Mawussi Kakatsi, DG de la CEET, M. TiemBolidja, Directeur Général de l’Agence Togolaise d’Electrification Rurale et des Energies Renouvelables (AT2ER. On notait également la présence de tous les préfets de la région de la centrale et des chefs traditionnels de la localité, les agents et cadres de la CEET ainsi qu’une foule immensequi s’est déplacée massivement sur le site. Cette inauguration de la centrale solaire et les mini-adductions d’eau potable est un nouveau départ pour ces populations qui ne parcourront plus de longues distances à la recherche d’une eausouillée, elles auront désormais non seulement une eau propre à la consommation mais aussi pourront exercer facilement des activités génératrices de revenue grâce au réseau électrique.

A Assoukoko, les travaux ont consisté essentiellement en la construction d’une centrale de 250 kWc, avec un réseau de distribution basse tension de huit virgule cinq (8,5) km équipé de cent quinze (115) lampadaires d’éclairage public, des compteurs de branchement et la construction de trois (03) mini adductions d’eau potable de capacité 20 m3 chacune. Un site complet avec trois mini-adductions d’eau potable. Le Togo est donc de plein pied dans l’exploitation de l’énergie solaire. Près de 900 000 de francs CFA ont été investis dans le cadre du deuxième volet du programme dénommé, Programme Régional de Développement des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (PRODERE), un projet financé à plus de 2, 500 000 de francs CFA pour le compte du Togo par l’UEMOA.

L’inauguration de ce site d’exploitation de l’énergie solaire justifie l’euphorie des populations d’Assoukoko et ses environs à l’arrivée du Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé car avec cette inauguration, elles sortent désormais de l’obscurité à la lumière. Des témoignages émouvants font état de ces populations quiparcourraient de longues distances pour avoir de l’eau impropre. Elles étaient régulièrement atteintes des maladies hydriques. Aujourd’hui avec l’électricité et l’eau ce n’est qu’un souvenir lointain, il y a de quoi, pour des populations qui peuvent désormais diversifier leurs activités économiques de dire merci au Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé. « Je remercie le Chef de l’Etat pour sa vision pour la population d’Assoukoko. Nous sommes très joyeux d’avoir ce joli cadeau qu’il nous a offert », a souligné le responsable CMS d’Assoukoko. Pour un autre habitant « on était dans le noir, on ne voyait rien et nous étions à la merci des morsure de serpent. Aujourd’hui, nous sortons des ténèbres pour rentrer dans la lumière ceci grâce à Faure Gnassingbé. Il y a de quoi lui dire un grand merci et lui témoigner toute notre reconnaissance tout en lui rassurant que nous somme derrière lui ».

L’euphorie des populations est beaucoup plus grande lorsque le ministre des Mines et de l’Energie annonçait que pour permettre un accès à tous à l’énergie électrique, le Chef de l’Etat a décidé, que le cadre de l’exécution de ce projet, tous les ménages à Assoukoko et ses environs puissent être raccordés au réseau gratuitement. « Avec cette réalisation, les élèves n’auront plus de peine à étudier les nuits, la sécurité est davantage garantie, c’est aussi le développement des activités socioéconomiques avec pour résultats une valeur ajoutée à la croissance économique du Togo.La réalisation de ce projet met également fin aux corvées d’eau des femmes d’Assoukoko et de ses environs.Pour permettre un accès à tous à l’énergie électrique, vous avez décidé, Excellence Monsieur le Président de la République, que le cadre de l’exécution de ce projet, tous les ménages à Assoukoko et ses environs puissent être raccordés au réseau gratuitement.Ceci s’inscrit dans la concrétisation de votre quinquennat que vous avez placé sous le sceau du social », a-t-il indiqué. Il a au nom des bénéficiaires remercié vivement le Président Faure pour cette générosité. Pour finir le ministre des Mines et de l’Energie à inviter les populations d’Assoukoko et de ses environs au sens du civisme et de leur responsabilité pour l’entretien des ouvrages ainsi mis à leur disposition. Il leur a demandé de ne ménager aucun effort pour assurer la survie de ces installations.Car précise-t-il, s’il est facile de casser et de détruire, il n’est pas autan aisé de reconstruire, puis d’ajouter que cet ouvrage mis gracieusement à leur disposition fait désormais partie de leur patrimoine commun.

Dans son mot de bienvenue à l’endroit du Chef de l’Etat et sa suite, le Préfet de Blitta a d’abord indiqué que l’inauguration de la mini-centrale solaire à Assoukoko consacre un pas décisif dans le développement socioéconomique et l’épanouissement des populations de la localité et de ses environs, ajoutant que l’ouvrage public inauguré ce jour par le Président de la République constitue tout un symbole, la concrétisation de son engagement à l’issue de sa brillante élection en 2015 où il a voulu faire de cette reconnaissance des Togolais, un mandat social. Toujours selon lui, c’est aussi un Symbole de la réussite de l’intégration sous régionale dans un monde plus que jamais interdépendant ; Car, dit-il, ce projet est financé par la Commission de l’UEMOA. Le préfet de Blitta a adressé au nom de ses collègues de la région Centrale et des populations de Blitta, leurs sincères remerciements et leur profonde gratitude au Chef de l’Etat pour sa constante sollicitude et son souci permanent d’assurer de meilleures conditions de vie aux populations de nos villes et campagnes. Ainsi, poursuit-il, pour traduire ces préoccupations dans les faits, Faure Gnassingbé a choisi une démarche à la fois dynamique et vivante qui est le contact direct avec ses populations qui tiennent et qui sentent le besoin de le voir toujours auprès d’elles, de les écouter et d’agir dans leur intérêt. C’est ce choix politique qui justifie sa présence en ces lieux, conclut-il.

Au total, près de 500 ménages qui bénéficieront de la gratuité des branchements. La réalisation de cet ouvrage à portée économique est la matérialisation du mandat social du Président Faure Gnassingbé au profit de tous les Togolais et particulièrement les couches vulnérables. L’inauguration du site a été marquée par la coupure du ruban symbolique et le démarrage de la centrale par le Chef de l’Etat. La mini-adduction d’eau a elle aussi été inaugurée au grand bonheur des populations. Les groupes folkloriques de la localité et l’humoriste togolais Gogoligo ont agrémenté la partie et ont tenu en haleine la foule à travers leurs prestations.